ChercheuRs
responsables 

Marie-Eve Poitras et

Christian Rochefort

Étudiante responsable :

Andrée-Ann Rivard

lieu de l'étude

Province du Québec

Région du Saguenay-

Lac-Saint-Jean

thèmes

Qualité de vie au travail, COVID-19, arrêté ministériel, gestion des ressources humaines, infirmières

Pandémie de COVID-19 : Analyse de l'impact de
l’arrêté ministériel 2020-007 
sur les conditions de travail
et la satisfaction professionnelle perçus par les infirmières
du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Pourquoi?

 

Suite à l’annonce de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) quant à l’apparition du nouveau virus SARS-CoV-2, le Gouvernement du Québec a dû, à son tour, déclarer l’état d’urgence sanitaire. À cet effet, plusieurs arrêtés ministériels s'en sont suivis afin d’assurer la sécurité et la santé de la population. Toutefois, l’arrêté 2020-007 a eu un impact important sur les conditions de travail des infirmières du Québec et leur santé mentale. Afin d'assurer un nombre adéquat d’effectif infirmier dans les différentes institutions de santé, cet arrêté ministériel a suspendu les conventions collectives des salariés publics.

female-doctor-with-face-mask.jpg

Depuis son adoption, ce document a autorisé différents actes administratifs tels que le report et annulation des vacances estivales, la mutation et la délégation des employés sur d’autres affectations ou centres d’activités, l’augmentation obligatoire des disponibilités à temps complet et plus encore.

Ces mesures sont sans précédent dans le réseau québécois. Afin de mieux comprendre l’impact de ces mesures, le but de la présente étude qualitative descriptive est de  décrire et comprendre l'expérience vécue des infirmières du Saguenay-Lac-Saint-Jean (SLSJ) à la suite de la suspension de leur convention collective.

Plus précisément la question de recherche sera ; « Comment les infirmières du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont vécu l'application de l’arrêté ministériel 2020-007 ? ».

Quel sont nos objectifs?

1) Explorer les perceptions des infirmières du SLSJ à l'égard de l’arrêté ministériel 2020-007 ;

 

2) Décrire l’expérience des infirmières du SLSJ suite à l’application de cet arrêté ;

 

3) Décrire les répercussions de cet arrêt sur leurs conditions de travail et leur satisfaction professionnelle.

Comment allons nous procéder?

À l’aide d’un cadre théorique féministe, notre étude qualitative descriptive sera conçue de façon à offrir aux femmes, représentant près de 90 % de l'effectif infirmier au Québec, la possibilité d’exprimer leur réalité. De 15 à 20 infirmières provenant de divers secteurs cliniques à travers toute la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean seront recrutées au moyen d’un échantillonnage de convenance, puis théorique. Trois méthodes de collectes de données seront employées et triangulées :

 

1) Des entrevues semi-dirigées, d’une durée approximative d’une heure chacune, seront effectuées auprès des participantes.

 

2) L’utilisation d’un Photovoice permettra aux participantes d’identifier une photo représentant leur perception et expérience vécue en lien avec l’arrêté 2020-007;

 

3) Les participantes seront ensuite conviées à un focus group d’une durée approximative de 90 minutes  afin de consolider les concepts ayant émergé des entrevues individuelles et du Photovoice.  Les photos recueillies lors du PhotoVoice seront également révélées au groupe afin de dégager les réflexions personnelles et collectives véhiculées par ces images.

 

À l’aide de cette stratégie, la diversité et la complémentarité des données recueillies nous permettront de mieux comprendre et décrire l’expérience de ces infirmières. 

Quels résultats espérons-nous obtenir?

Les résultats nous permettront de dresser un portrait des expériences vécues par les infirmières du Saguenay-Lac-Saint-Jean suite à la suspension de leur convention collective. Bien qu’à notre connaissance, aucune étude ne s'est penchée sur le phénomène, les données expérientielles provenant d’infirmières ayant vécu l’arrêt ministériel suggèrent que les mesures ont impacté différents aspects de leur vie personnelle et professionnelle. Les résultats de cette étude pourront contribuer au développement de nouvelles stratégies de gestion des ressources humaines en temps de crise sanitaire, ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail des infirmières du Québec.

Infographie du projet, présentée dans le cadre de la Journée de la recherche 2022 du CIUSSS Saguenay-Lac-Saint-Jean

Arreté Ministériel.jpg